Journée Internationale des forêts

En 2011, la Journée internationale des forêts a été proclamée le 21 mars de chaque année par l’ONU. Elle met à l’honneur la forêt, l’arbre et le bois afin de faire découvrir à tous les citoyens leurs multiples fonctions.

2016

A cette occasion, le Syndicat Mixte de Développement du 5ème  pôle - Bassin de Montélimar - a organisé une balade découverte en forêt de Marsanne, autour des richesses et de la préservation des forêts.

Au regard du succès des précédentes éditions, la Communauté de Communes Dieulefit-Bourdeaux et Montélimar Agglomération ont souhaité renouveler l’opération et réuni de nombreux professionnels et institutionnels dans le cadre de deux rencontres : une balade familiale commentée en forêt de Marsanne, le mercredi 23 mars ; une formation élus/professionnels/propriétaires forestiers le mardi 29 mars à Vesc.

Balade commentée en forêt de Marsanne :

A l’aide des fonds européens LEADER et de la Région Rhône Alpes, dans le cadre du CDRA Bassin de Montélimar, notamment, un parcours pédagogique a été aménagé en forêt de Marsanne. Ainsi, le SMD 5ème pôle a souhaité proposer une balade découverte dans ce cadre ludique.

Au départ du col de la Grande limite deux circuits ont été créés pour les promeneurs. La balade, organisée un mercredi après-midi, a permis à plusieurs familles de participer et d’attirer tout particulièrement l’attention du jeune public.

Plusieurs stands, disposés le long du parcours, ont permis au public d’appréhender la gestion forestière durable, la biodiversité, les métiers et la transformation du bois, la lutte contre les incendies de forêts… Autant de thématiques qui démontrent la multifonctionnalité, la fragilité mais aussi la nécessité de préserver ces espaces.

camion citerne SDIS 26 JIF 2016 CRPF JIF 2016 FIBOIS JIF 2016 stand Fc 26 JIF 2016

Ainsi, l’ONF et le CRPF ont fait partager leurs connaissances du milieu forestier, expliquer différents principes de gestion durable, ou encore, animer un jeu sur la reconnaissance des essences.

La Fédération des chasseurs de la Drôme est intervenue sur la faune sauvage, les caractéristiques des populations locales, la reconnaissance d’empreintes…

L’interprofession FIBOIS Drôme Ardèche a fait le lien avec l’amont de la filière bois et les difverre amitié JIF 2016férentes utilisations et transformations du bois : dans la construction, le chauffage, la fabrication du papier…

Enfin, le SDIS et la DDT ont proposé des démonstrations de moyens de lutte contre les incendies, rappelé les obligations des propriétaires en matière de prévention…

Cette journée ludique et pédagogique a permis au public, venu des villages alentours et de Montélimar, d’apprécier et de faire connaissance avec leur environnement.

Formation voirie et transport de bois, Vesc :

Suite à la mise en place d’une filière bois déchiqueté et d’un réseau intercommunal de chaleur au bois, la Communauté de Communes Dieulefit Bourdeaux s’est investie depuis 2011 dans le regroupement des propriétaires forestiers et la création d’associations pour assurer la gestion durable de ses massifs forestiers.

En 2013, l’ASLGF (Association Syndicale Libre de Gestion Forestière) du Haut Pays de Dieulefit a été créée à l’initiative de plusieurs propriétaires issus des communes de Comps, Vesc, Montjoux, Teyssières, Bourdeaux, Crupies, ou encore, Bouvières.

Elle regroupe aujourd’hui 33 membres et environ 800ha de forêt. L’association a réalisé un Plan Simple de Gestion Groupée, permettant de programmer les coupes et travaux sylvicoles nécessaires.

Dans l’optique de la mobilisation de bois et le maintien d’emplois locaux dans la filière bois-forêt, la Communauté de Communes a proposé une formation à destination des élus/professionnels et propriétaires forestiers sur la voirie et le transport de bois ronds.    

Ainsi, l’interprofession du bois Drôme Ardèche a introduit ce thème par le rendu d’une étude réalisée sur les besoins en bois ronds des professionnels des deux départements. Cette démarche doit permettre de porter les résultats à la connaissance des propriétaires afin d’améliorer les conditions d’accessibilité en forêt, le transport, la mobilisation des bois et d’alimenter les entreprises locales. 

Enfin, l’Union des Communes Forestières de Rhône Alpes a dispensé une formation sur la voirie, maillon essentiel à la mobilisation du bois, la règlementation, la desserte forestière et l’exploitation du bois, et finalisé son intervention sur les outils à disposition des élus face aux dégradations éventuelles causées sur les chantiers.

 

2017

Dans le cadre cette 4ème édition, Montélimar Agglomération et la Communauté de Communes Dieulefit Bourdeaux ont convié le grand public à participer à une balade familiale commentée, en forêt d’Allan, le dimanche 19 mars.

EnvirJIF 2017on 80 personnes étaient présentes à cette manifestation, animée par Gilles BERNARD du CRPF Rhône Alpes (Centre Régional de la Propriété Forestière) et Frédéric BOUFFARD du CEFA de Montélimar.

Petits et grands ont pu appréhender les différents usages et les méthodes de gestion durable de la forêt, ou encore, la biodiversité et l’adaptation des forêts au changement climatique. Autant de thématiques qui démontrent la diversité des fonctions des forêts, leur fragilité mais aussi la nécessité de préserver ces espaces.JIF 2017

L’après-midi s’est conclu dans la bonne humeur autour d’un goûter et des traditionnelles pognes de Cléon d’Andran !

Afin de poursuivre les échanges autour de la biodiversité en forêt, une deuxième journée, destinée aux élus, professionnels de la filière bois  et propriétaires forestiers, s’est tenue le lundi 20 mars à Rochefort en Valdaine, à la forêt du Colombier.

 

 

 

2018

Dans le cadre cette 5ème édition, la Communauté de Communes et FIBOIS Ardèche Drôme, ont organisé une réunion d’information, en partenariat avec la Mutualité Sociale Agricole (MSA Ardèche Drôme Loire) et la DIRECCTE (unité régionale), sur les règles d’hygiène et de sécurité et la réglementation sur les chantiers forestiers et sylvicoles le jeudi 22 mars à Montjoux.

JIF 2018Au total, une trentaine d’entreprises de travaux forestiers (employeurs et travailleurs indépendants) et gestionnaires forestiers de la Drôme et de l’Ardèche étaient présents.

En vue de la bonne organisation des travaux, Nicolas THIBERT de la DIRECCTE a notamment rappelé aux chefs d’entreprises la nécessité de planifier les chantiers, en veillant à préserver la santé et la sécurité de tous les travailleurs, mais aussi d’évaluer précisément les risques. Une " fiche de chantier " est prévue à cet effet, et doit permettre de renseigner tous les éléments utiles au bon déroulement des chantiers : localisation des travaux, facteurs de risque, état sanitaire des peuplements, secours, mesures de sécurité…

Cécilia ALLAIX et Serge DEBARD de la MSA Ardèche-Drôme-Loire, sont intervenus sur l’accidentologie des métiers du bois. Afin de faciliter les relations entre l’employeur, le donneur d’ordres et le salarié, chaque entreprise doit désormais rédiger un " document unique d’évaluation des risques " permettant de réaliser un inventaire des risques et des conséquences possibles selon les activités exercées.  Ce document doit préciser l’organisation des chantiers, la bonne mise en place de la signalisation, le périmètre de sécurité, les règles à respecter en cas de travail isolé, l’équipement et la protection individuelle, les conditions d’hygiène.  

Les documents types sont téléchargeables sur http://www.fibois.com/documentation-veille.html

banniere JIF 2016